"Au Jura, il n'y a ni dieu, ni maître, ni mari..."

Par 18 novembre 2019 à 15:41

Au 19e siècle, de nombreux Suisses choisissent d’émigrer pour fuir la pauvreté. C’est le cas de ces dix jeunes femmes de St-Imier qui s’embarquent pour la Patagonie. Leur rêve n’est pas de faire fortune à l’autre bout du monde, mais de participer à la construction d’un monde plus juste. La plupart ouvrières dans l’horlogerie, veuves ou célibataires, leurs moyens de subsistance dépendent du bon vouloir de leurs patrons. N’ayant d’autres perspectives d’avenir qu’une vie de pauvreté et de soumission, elles se regroupent et s’organisent afin d’améliorer leur condition. C’est alors que St-Imier accueille un Congrès qui verra naître l’Internationale antiautoritaire, réunissant des anarchistes du monde entier. Enthousiasmées par ces idées, nos dix compagnonnes décident de tenter l’expérience de leur mise en pratique sur les terres prometteuses de l'Amérique.

Dix petites anarchistes est un roman passionnant. Le courage, la combativité et les convictions de ces femmes en font des héroïnes inspirantes et totalement avant-gardistes. Refusant de se soumettre à un système établi qui les exploite ou à tout autre autorité qui les empêcherait de décider librement, elles font de leur vie une lutte quotidienne. Pionnières, aventurières, féministes et anarchistes, elles sont déterminées à construire une nouvelle forme de société basée sur l’égalité et la solidarité...